jeudi 18 août 2016

A la barbarie, opposons LA LIBERTÉ !..

Voici mon point de vue sur une stratégie capable de combattre efficacement le fascisme islamique.

Face à la menace d'émeutes graves provoquées par le terrorisme islamique, on voit la population française se rapprocher des vieilles idéologies, retour vers la religion catholique et ses saints sauveurs, pâmoisons au nom du nationalisme, ou pire, du patriotisme, cette horrible putain inventée par les banquiers européens pour envoyer les pauvres aux abattoirs de 14-18. Ah mémoire !..

Pourtant, aucune de ces doctrines n'est la bonne base idéologique pour combattre l'islam fasciste car elles reposent toutes sur des fables ou sur des falsifications historiques très faciles a contester par l'adversaire. Pourquoi ne pas en appeler aussi, à la république dont chacun connaît les trahisons passées et a venir. J'en veux pour le passé, les massacres de 1848, 1870, la déportation en masses des libertaires, la boucherie de 14-18 organisée par les banquiers républicains, la débâcle de mai 1940, la tragédie des guerres coloniales, et la longue liste des scandales et corruptions depuis la 3ème république jusqu’à la trahison du référendum de 2005.

On ne combat pas une idéologie qui a perduré des siècles avec succès, avec des fables religieuses dans un pays ou près de 50 % de la population est non croyante, ou avec des illusions qui nous conduisirent aux pires désastres.

Il est d'usage de comparer globalement l'islam politique au nazisme, au fascisme ou au communisme mais c'est une erreur. Ces totalitarismes fondés structurellement sur l'utilisation de la propagande par un parti politique, visaient à la conquête et à la soumission des masses dans un contexte socio-politique favorable . L'islam au contraire est construit sur une doctrine simpliste, pour l'individu, hors contexte, sans distinction de race, d'ethnie, ou de nation. C'est la raison pour laquelle il a réussi ses conquêtes au cours des siècles, là ou les totalitarismes du XXème siècle ont échoué en une vingtaine d'années pour les deux premiers, en 70 ans pour le communisme.

La bonne base idéologique, c'est la liberté chère au cœur des français. C'est la base incontestable, simple, solide, immédiatement compréhensible par tous, et hautement motivante, c'est cela qui a manqué à Pegida, aux idiots debout, et c'est ce qui manquera au front national.

Construisons un grand rassemblement portant haut LA LIBERTÉ et les modes de vie libertaires.

A la barbarie, opposons LA LIBERTÉ INDIVIDUELLE !..